Désolé, vous devez activer Javascript pour visiter ce site.

Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement

Les travaux du projet de l’autoroute à péage Mbour-Fatick-Kaolack ont démarré. Le constat a été fait par M. Mansour FAYE, ministre des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement, le jeudi 9 décembre, lors d’une visite de chantier.  Il était accompagné du ministre des Sports M. Mactar Bâ, non moins maire de Fatick, mais aussi du Directeur général de l’Agence des Travaux et de Gestion des Routes du Sénégal (Ageroute), M. Ibrahima Ndiaye et son équipe, du maire de Sandiara, Dr Serigne Guèye Diop, du maire de Thiadiaye, Me El Hadj Oumar Youm.

D’un coût global de 400 milliards de francs Cfa, ce grand projet autoroutier de l’Etat du Sénégal est financé, principalement sur un prêt préférentiel fourni, par Export-import Bank of China. Les travaux ont démarré en novembre 2021 pour un délai de 45 mois. Sa réception, est prévue avant la date d’échéance, à savoir : fin août 2025. Le maître d’ouvrage est l’Ageroute et l’entrepreneur général est China Road And Bridge Corporation (Crbc).

Le projet est connecté à l’autoroute AIBD-Mbour, reliant la zone économique spéciale, l’AIBD et les régions orientales. Ce qui va permettre non seulement d’améliorer le système d’accès, d’évacuation externe de l’aéroport, mais aussi d’optimiser les réseaux routiers et l’environnement d’investissement de la zone économique spéciale.

Le tracé de l’autoroute Mbour-Fatick-Kaolack a été déterminé suite aux études techniques et d’impact environnemental et social. Sa longueur est d’environ 100 km (99,2) à 2x2 voies avec : une Bande dérasée de gauche (BDG) d’un mètre de largeur, de 2 voies larges de 3,5 mètres chacune, d’une bande d’arrêt d’urgence large de 3 mètres, d’une berme d’un mètre de largeur, d’un arrondi de talus d’une largeur de 50 centimètres, d’un Terre-plein-central composé des deux BDG et d’une bande médiane supportant un séparateur de type DBA d’une largeur de 60 centimètres.