Désolé, vous devez activer Javascript pour visiter ce site.

Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement

Le lundi 27 décembre 2021, le président de la République son excellence Macky Sall a procédé au lancement de l’exploitation commerciale du Train express régional (TER). La cérémonie s’est tenue à la gare emblématique de Diamniadio. C’est vers les coups de 17 heures que les activités ont démarré à la gare ferroviaire de Dakar, avec l’arrivée du président de la République accompagné de certains membres de sa famille. Il a été accueilli par le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, M. Mansour FAYE et M. Mountaga Sy, Dg de l’Apix. Ensemble ils coupent le ruban, s’engouffrent dans le train, et se dirigent vers la gare ferroviaire de Diamniadio.

Avant d’arriver à destination, un crochet a été fait à Colobane et à Rufisque, histoire de visiter les installations des ateliers de maintenance du TER. Arrivé à Diamniadio, le président de la République a trouvé sur place tous les membres du gouvernement, certains directeurs généraux et nationaux du Sénégal et des centaines de citoyens invités à la cérémonie. Pendant 3 tours d’horloge l’assistance a eu droit à des discours, à de l’animation, à un concert de l’artiste Youssou Ndour, mais aussi à une présentation du projet.   

Prenant la parole, le président de la République Macky Sall a félicité les partenaires techniques de l’Etat et les 22 entreprises sénégalaises et étrangères qui ont participé aux travaux de conception, de conseil, d’exécution, de certification et d’exploitation du train. Pour le président «c’est la combinaison de tous ces efforts qui a aidé à mettre le train sur les rails». Il a aussi rappelé que le TER a coûté 780 milliards de francs CFA, dont 238,1 milliards fournis par l’Etat du Sénégal. Le reste de l’argent est composé de prêts de la Banque islamique de développement (Bid), de la Banque africaine de développement (Bad), de l’Agence française de développement (Afd) et de la Banque publique d’investissement (France).

Le TER va transporter 115.000 passagers par jour, avec des tarifs de 500 F Cfa entre Dakar et Thiaroye, 1000 F entre Dakar et Rufisque, 1500 F entre Dakar et Diamniadio, et 2500 en première classe. Chaque train possède 4 wagons ayant une capacité maximale de 565 passagers avec deux niveaux de confort. Un train s’ébranle toutes les 20 minutes, et ce jusqu’à 22 h, ainsi que le dimanche. Ce qui fait dire au Président de la République qu’avec le TER «le Sénégal entre dans l’ère de l’émergence».

Pour terminer, le président Macky Sall a annoncé la gratuité de l’usage du TER. «Nous allons organiser, dès demain (mardi), et jusqu’au 13 janvier, une campagne de transport gratuit des passagers, qui sera dénommée ‘Sargal Sénégal’», a-t-il déclaré. Et de préciser que le transport des passagers aura lieu de 10 h à 18 h. ainsi, l’exploitation commerciale du train va démarrer à la fin de ce «temps d’appropriation», selon le chef de l’Etat.