Désolé, vous devez activer Javascript pour visiter ce site.

Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement

 

Le grand pont à péage de Foundiougne a été inauguré le samedi 26 mars 2022. A l’occasion, le Président de la République, son excellence Macky Sall a donné le nom du pont à Nelson Mandela, ancien président sud-africain et héros la lutte contre l’apartheid. Dans son discours le président a déclaré : «j’ai décidé de donner le nom du pont à péage de Foundiougne à Nelson Mandela, un illustre fils d’Afrique Nelson Mandela, non seulement en tant que président de l’Union africaine, mais aussi au nom de l’amitié des peuples». Il a aussi rappelé que la construction du pont à péage de Foundiougne, lancé en février 2018, a été financée à hauteur de 45 milliards de francs CFA par l’Etat du Sénégal et Eximbank of China.

Le pont va permettre de raccourcir le trajet vers la Gambie et la Casamance. Le pont va jouer un rôle important dans le désenclavement et le développement du potentiel du département de Foundiougne. Cet ouvrage stratégique de franchissement du fleuve le Saloum représente l’aboutissement de la volonté du Gouvernement de doter tout le Sénégal d’infrastructures modernes pour désenclaver la ville de Foundiougne et le pays. Ce pont est un puissant levier pour l’exploitation des fortes potentialités, agricoles, économiques, culturelles et touristiques de Foundiougne et de l’ensemble des îles du Saloum, Toubacouta, Passy, Sokone, Bassoul pour ne citer que celles-là.

Le pont Nelson Mandela va favoriser également le désenclavement des régions naturelles de la Casamance et du Sine-Saloum, et le renforcement de l’axe Dakar-Banjul. Le développement les activités de pêche, du tourisme mais aussi l’accès à la santé et à l’éducation.

Les tarifs revus à la baisse

Profitant de la tribune de l’inauguration du pont, le Président Macky Sall a annoncé la baisse des tarifs du péage. «Dorénavant les tarifs pour les piétons sont gratuits. Les motos Jakarta devront quant à eux payer 200 F Cfa. Pour les véhicules particuliers, le ticket passe de 2000 à 1000 F Cfa. Les minibus et fourgonnettes vont payer 2000 au lieu de 3000 F CFa. Pour les bus, le ticket passe de 3000 à 2500 F CFa. Pour les camions et véhicules spéciaux qui payaient entre 7500 et 15000, ils vont désormais payer 10 000 F CFa» a déclaré le président.